Partagez | 
 

 Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]   Mar 25 Oct - 16:11


«Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis?»
Avec Baltia

Baltia m’avait fait signe de la suivre, cette réaction me surpris un moment, moi qui pensait qu’elle allait se mettre en colère, ou qu’elle allait faire jaillir ses flammes. Sur ce coups-là elle m’avait déçu on pouvait dire. J’aimais vivre dans le danger, c’était la seule manière pour moi de me sentir vraiment vivant, sentir le sang circuler à toute vitesse dans ses veines était une sensation dont je ne me lassais jamais. Mais aujourd’hui, je n’ai pas encore eu cette sensation et cela me frustrais énormément.

On marchait en direction de l’endroit où arrivait les nouveaux vivants, rien de prononçait ce mot mes crocs s’enflammait. J’avais du mal à contenir mon poison. Je restais derrière la femelle, l’observant. On était identique elle est moi, noir comme les ténèbres, des pupilles qui reflétait notre soif de sang et de destruction. Un sourire naissait entre mes babines.

«Ta tendre arufa ne va pas être jalouse que tu chasses en la compagnie d'une autre? Craint-elle sa bēta? A-t-elle peur pour sa place?»

Elle commença à parler de la femelle Arufa, que dire sur elle ? Je n’en savais rien, depuis que j’avais tué l’ancien Arufa je ne m’étais même pas donné la peine de savoir s’il y en avait une ou non. Je me fichais de ce détail, mon seul objectif était d’agrandir le territoire et ôter la vie de tous les vivants. Je n’allais pas m’encombrer d’une femelle inutile. Mais sa question restait tout de même suspect, voulait-elle devenir Arufa ? Voulait-elle mon autorisation pour prendre sa place ? Je ne savais pas. Et pour être franc, elle pouvait faire ce qu’elle voulait de la femelle, ce n’était pas mon problème, je voulais juste la puissance de Baltia pour mener à bien le projet. On se servait mutuellement de l’autre, elle pour s’amuser moi parce que je manquais énormément de puissance et que si quelqu’un voulait prendre ma place je ne tiendrais pas longtemps. Pour cette raison je devais garder Baltia dans mes rangs et satisfaire sa soif de sang. Elle allait m’aider à me faire respecter et garder ma place de dominant. Mais l’avoir en femelle Arufa n’était pas une si mauvaise idée que ça maintenant que j’y pensais. Il y aurait sûrement beaucoup plus d’avantage. Je regardais Baltia toujours avec ce sourire malsain.

« Je ne sais pas, tu devrais lui demander. »

Je laissais un petit silence puis reprit : « Ou prendre sa place. »

Je savais que Baltia n’allait pas me protéger, si j’étais sur le point de mourir elle ne ferait rien contre. Ce n’était pas ce que je lui demander. On arrivait à la frontière, Baltia me tournait toujours le dos, j’aimais cette confiance qu’elle se portait, mais c’était aussi dangereux. Je n’avais pas peur de dire que si un jour je devenais aussi fort qu’elle, et qu’elle devienne une gêne je n’aurais aucun remord de m’attaquer à elle qu’elle soit ma femelle ou non. Un jour certes il n’y aura sûrement plus assez de place pour deux loups comme nous, à moins que mon projet aboutisse avec succès. Mais si je pensais à cette possibilité, elle aussi devait y penser, on était identique et cela ne me surprendrais pas qu’elle pense à me tuer si elle voyait que je commençais à devenir son égal. Cette pensée m’enchantait même.

Mais Akuma était là est surveiller ses arrières, une louve pleine de défaut protégée par un renard. Moi j’avais un stupide chaton qui n’avait même pas le cran de tuer un stupide poisson pour se nourrir. Eliumi compléter mon caractère, elle neutraliser ma méchanceté. Cela me surprenais mais j’aimais bien cette petite bête, pas seulement parce qu’on est liée depuis mon arrivé ici, mais elle avait ce quelque chose qui m’aider à me contrôler, si elle n’était pas là je ne serais sûrement pas Arufa. Mon devoir était de me battre pour elle, nous protéger tous les deux est c’était qui faisait ma force, c’était mon avantage sur Baltia. Elle devait se battre pour elle et seulement pour elle, moi je devais m’entrainer pour deux et donc augmenter mes capacités plus rapidement, bientôt je serais aussi puissant que cette louve et elle ne pourra plus rien pour se défendre.

« Tu t’enflamme à sentir les petits nouveaux ? »
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]   Sam 12 Nov - 20:39


Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis?
Sans le savoir, j'avais donc déçu l'Arufa. Si je l'avais su, j'aurais pris ça pour une fierté. Je n'aurais pas aimé voir cela comme une déception puisque le décevoir était un apport négatif et que je ne faisais que ça dans ma vie actuelle. Mais peu importe, je l'ignorais à ce moment précis et j'avais bien d'autres idées en tête. Il mit un temps avant de me répondre et finit par m'avouer qu'il n'en savait rien. Je ne comptais pas spécialement lui demander, je ne la connaissais pas réellement et je m'en fichais à vrai dire. Elle n'était jamais venue me parler jusqu'à maintenant et je ne lui portais aucun intérêt. Je ne discutais avec lui que pour mieux le cerner.
Après un cours silence il me proposa même de prendre sa place. Je réfléchis. Quelles pouvaient être ses motivations pour me proposer cela? Je restais impassible tout en réfléchissant. Arufa n'était pas un rôle pour moi, je pourrais toujours faire ce que je voulais mais Akuma m'avait toujours dit qu'il faudrait que je dirige mes loups et fasse le meilleur pour eux mais je n'en avais que faire de ces loups que je ne pouvais pas "manger". Je me méfiais de lui, son pouvoir était dangereux et si je n'apprenais pas rapidement à le contrecarrer, il risquait un jour d'essayer de me tuer. A mon avis, à moins de l'assécher totalement en le brûlant, son poison irait tout de suite couler dans mes veines. Il ne m'avait fait aucune promesse après tout, il pouvait essayer de me tuer à tous moment une fois qu'il n'aurait plus besoin de moi.
J'ignorais sa dernière question, parfaitement calme ayant un contrôle quasiment total sur mon pouvoir. J'avais appris à être patiente... du moins seulement lorsque je me retrouvais à la frontière. M'agiter ne servirait à rien d'autant plus qu'actuellement, il me fallait réfléchir à ma situation. Seul mon pouvoir me protégeait de Narghar. Je décidais de ne pas y aller par quatre-chemins.
«Quel serait ton intérêt à ce que je devienne Arufa?»
Akuma resta impassible, réfléchissant sûrement à quelque chose qui me dépasserait si je lisais dans son esprit. Bon, je n'étais pas si stupide que ça mais je n'aimais pas me fouler, surtout quand Akuma adorait se triturer les méninges à ma place. J'étais tout de même curieuse de savoir à quel moment elle se mêlerait à la conversation et surtout pour quelle raison. Mais pour l'instant, la première réponse qui viendrait serait celle de l'Arufa.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]   Ven 18 Nov - 17:27


«Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis ?»
Avec Baltia

Toujours la vue du dos de Baltia, je ne pouvais pas voir l’expression de son visage. Je m’amusais donc à imaginer les traits qu’elle pouvait bien afficher. Sûrement toujours aussi neutre et détendu, sans montrer ses émotions aux autres loups tel que moi, mais cela n’était pas le plus important, juste un léger divertissement. Savait-elle qu’elle m’avait déçus ? Moi, son Arufa je m’attendais à beaucoup mieux de ma Bêta, je pouvais même dire de ma future femelle avec un peu de chance. Je ne connaissais pas celle qui partageait la vie de l’ancien dominant et qui partage donc ma vie en ce moment même. Elle n’avait pas eu le choix, m’en voulait-elle ? Je me fichais de ce qu’elle pouvait penser, ici chez les Revenants il n’y avait aucune loi, on était tous des psychopathes dans un sens. Elle n’avait pas l’aire d’essayer de venger son ancien compagnon, je ne savais pas à quoi elle ressemblait, peut-être était-ce une belle louve. Mais cela ne m’affectais guère, je ne cherchais pas la compagne idéale, je voulais juste Baltia…Cela me surprenais de m’entendre dire ses mots. Si Baltia ne désirait pas prendre la place de ma compagne actuelle, pourquoi avait-elle poser la question ? Par jalousie ? L’Arufa devait gérer sa meute, c’était le contraire des principes de la belle Bêta qui préférer faire brûler ceux qui s’opposaient à elle et surtout ceux qui avait le potentiel de la surpasser. Dans quel camp me mettait-elle ?

«Quel serait ton intérêt à ce que je devienne Arufa?»

Mon intérêt ? Je ne pouvais m’empêcher de sourire aux paroles de la jeune femelle. Je me levais pour être à la hauteur de Baltia. Son renard ne me lâchait pas du regard, je pouvais sentir son regard intense sur moi. Montrant mes crocs pour faire peur à cette créature, Eliumi se précipitais sur moi pour m’aider à contrôler mon poison. A côté de la louve, mes crocs retournèrent gentiment dans ma gueule.

« Tu seras toujours à mes côtés, mais surtout imagine la descendance qui pourrait naître. La terreur régnera sur le monde. »

Une question resta dans mon esprit, je voulais lui demander. Oui, je devais lui demander, sans aucune hésitation je rouvris la gueule pour lui dire mes dernières pensées.

« Es-tu jalouse de ton Arufa ? »

Allais-je mourir aujourd’hui ? Mourir une seconde fois, ou m’appréciait-elle suffisamment ? C’était une question qui aller être résolu plus tard par Baltia en personne. Eliumi ne m’adressais pas la parole, concentrer sur le poison qui commençais à augmenter dans mon corps, je comprenais petit à petit comment le contrôler. J’avais un œil sur Akuma, elle était un point fragile. C’était celle qui résonnait Baltia, elle qui la sauver des loups comme moi, pour cela je devais faire en sorte d’être plus proche de sa protégée qu’elle. Seule Akuma pouvait déjouer mon plan et je ne voulais pas que cela se passe ainsi ! C’était ma seule véritable raison de mettre Baltia à mes côtés, pour surveiller le renard ! Même si elle se parlait par télépathie je pourrais toujours avoir un léger contrôle sur Baltia.

Serais-je découvert un jour ?
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]   Ven 18 Nov - 22:16


Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis?
Une descendance? A quoi cela me servirait-il à part avoir de nouveaux rivaux? Surtout que je les supporterais pendant environ deux lunes de gestation; non merci. Quelle idée stupide! Il avait vraiment de l'ambition mais une fois tout-puissant avec l'appuie de ses petits, il n'aurait aucun problème à se débarrasser de moi. A moins que je lui dérobe leur appuie avant... Non ce n'était pas une vie pour des louveteaux... Est-ce que je venais réellement de penser ça?
Les crocs sortis du loup m'arrachèrent à cette pensée gênante qui n'avait rien à faire dans mon esprit et encore moins dans mon cœur. J'étais mi-amusée mi-inquiète car il semblait viser Akuma. Bien que cela ne soit pas apparent, elle était sûrement aussi puissante que moi mais l'inquiétude me poussait à réfléchir et je n'aimais pas ça. Sers-toi de ta panique à bon escient Baltia. Au lieu de partir dans tous les sens, cible tes idées et sert-en pour être plus attentive. Ainsi, au lieu d'être une ennemie elle sera ton alliée. Cela fonctionne pour beaucoup de choses dont ce loup si tu le manipules correctement. Manipuler... Il y avait deux sens à manipuler. Je ne savais lequel utiliser. J'y réfléchirais plus tard, je ne voulais pas laisser la panique m'envahir. J'y réfléchirais seule avec Akuma.
«Es-tu jalouse de ton Arufa ?
-Non. Je n'ai que faire de cette boule de fourrure couleur flamme déteinte.»
Akuma, toujours attentive à tout, préféra ne pas se joindre à la conversation et resta parfaitement calme. Elle avait remarqué la concentration de la petite créature. Un cercle de flamme se créa autour du loup et se resserra autour de lui de sorte à ce qu'il n'ait que deux mètres pour bouger. Les flammes étaient bien trop hautes pour qu'il saute par-dessus et j'augmentais leur intensité instantanément. Je m'approchais et passais la tête au travers des flammes, immunisée face à mon propre pouvoir en toute logique, tout en allumant une petite flamme sur la queue du petit matou pour anéantir sa concentration avant de l'éteindre - il n'aurait pas plus que quelques poils roussi - et grondais avec un calme effrayant :
«Si ton poison déborde je peux l'assécher ce sera toujours plus efficace que d'épuiser cette boule de poils. Akuma n'est pas une proie alors retiens tes crocs. Je n'ai que faire du fait que tu sois Arufa. Je ne sais pas à quoi tu joues mais tu risques de te brûler les coussinets.»
Le cercle se referma d'un coup, évitant Narghar et Eliumi, et fondit sur moi et sur Akuma pour que de nos fourrures et de nos crocs s'échappent des flammèches qui prendraient vite de l'ampleur en cas de danger. Actuellement, ne serait-ce qu'un contact était dangereux. Je n'avais plus aucune confiance. J'avais sacrifié une partie de mon énergie pour ce petit tour de manège mais j'en avais encore suffisamment pour me défendre et pour les nouveaux venus sur qui j'avais actuellement une grande envie de me défouler. De plus, Akuma avait encore toute son énergie. Elle restait parfaitement calme et j'enlevais toute expression de mes yeux et de mes traits. Même si j'avais gardé un air calme malgré la menace dans mes prunelles et dans ma voix, en moi, un profond combat entre le calme et la colère se déroulait. Ne rien laisser paraître était ma règle d'or. Je pouvais être de mauvaise humeur mais je ne devais jamais être déstabilisée.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]   Sam 19 Nov - 13:57


«Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis ?»
Avec Baltia

Cette question que j’avais posé, celle qui me démangeais sans aucune raison, pourquoi voulais-je tant lui demander pour la femelle que je ne connaissais pas et que je ne cherchais pas spécialement connaitre. J’eu la réponse assez rapidement à cette question, mais ce que je lui avais dit par rapport à mon intérêt à ce qu’elle devienne Arufa à son tour n’avait eu aucun retour. Etait-elle gênée ? Cela ne me déplairais pas. Mais je pouvais sentir clairement une tension dans l’aire avait-elle percé mon secret ? Ou était ce Eliumi qui les attiraient toutes les deux. Je ne pouvais pas faire apparaitre une barrière autour de mon chaton, mais j’aimais cette tension qui venait tout juste de naitre.

Des flammes venait de sortir du sol pour m’encercler, elles étaient trop hautes pour que je saute, mais je ne désirais pas m’enfuir, je n’étais pas un faible ! Je me sentais sous-estimé ! Frustré de cet affront qu’elle venait de faire, je gardais pour autant un aire calme. Ses flammes ne me faisaient pas peur. Je voyais son doux visage traverser ce torrent. Son doux visage ? Comment ai-je pu dire une telle chose ?? Suis-je devenu fou ? Je devais me reprendre, ce n’était pas le moment de penser à ce genre de chose, cette femelle venait de me défier !

Aïe !

J’entendit Eliumi annoncer sa douleur, Baltia avait brûler quelques poils de mon chat pour qu’elle arrête de m’aider à contrôler mon poison, mais cela était trop tard j’avais compris comment le réguler, j’en possédais suffisamment dans mes crocs pour la mordre et faire en sorte que son pouvoir diminue. Le savait-elle ? Akuma pouvait la protéger, mais à cette distance c’était moi le vainqueur.

«Si ton poison déborde je peux l'assécher ce sera toujours plus efficace que d'épuiser cette boule de poils. Akuma n'est pas une proie alors retiens tes crocs. Je n'ai que faire du fait que tu sois Arufa. Je ne sais pas à quoi tu joues mais tu risques de te brûler les coussinets.»

Enfin j’avais cette sensation que j’attendais depuis longtemps, mon sang bouillonnait dans mon corps, il me parcourait à une vitesse folle. J’en voulais plus. Mais désormais, elle avait épuisé une partie de son énergie, les flammes de retour dans son corps, je pouvais savoir qu’elle était légèrement épuisée. Mais son regard qui restait impassible face à mon sourire provocateur m’amusait. Dans un sens j’avais réussi à m’approcher d’elle. Ma Bêta avait découvert que je regardais Akuma, mais si je l’observais ce n’était pas pour l’attaquer physiquement. Je me levais pour marcher autour d’Akuma, puis de Baltia, toujours ce sourire sur le visage.

« Calme toi ma douce, je ne ferais aucun mal à ton petit renard. Tu t’emportes pour pas grand-chose, mais dit moi, si je n’étais pas là qui te donnerais tes futures proies sur un plateau d’argent ? Tu as besoin de moi, tout comme j’ai besoin de toi, mais sa tu n’es pas prête à l’admettre pour le moment, tu as bien trop de fierté pour me l’avouer. »

Eliumi descendit vers mes pattes, Baltia à ses côtés je léchais le bout de la queue de mon chaton, puis je commençais à prendre mon chemin pour aller vers notre camp. Je marchais lentement, je ne savais pas si elle allait m’arrêter ou non, mais je pouvais sentir le regard d’Akuma sur moi. Ce qui venais de se passer m’avait donné des informations sur Baltia, ce qui me serait très utile dans un futur proche. Eliumi toujours sur mon dos elle s’endormais pour récupérer son énergie.

Excuse-moi Eliumi. Je te protégerais mieux la prochaine fois.
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]   Sam 19 Nov - 17:15


Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis?
Akuma resta impassible. J'étais furieuse mais quelque chose n'allait pas. Même si je ne cherchais pas à lire dans les pensées de la kitsune, je sentais qu'elle ne me laisserait pas y pénétrer. Ma fureur vacilla légèrement; lorsqu'Akuma faisait ça, elle me protégeait de la peur qui risquait de m'envahir aussi bien que de mon vivant. Ce loup allait-il me déstabiliser? Qu'était-il capable de faire?
Il s'exprima de nouveau, je ne répondis qu'à sa question, afin de rester accrochée à quelque chose pour ne pas perdre pied. Qui me servirait mes proies sur un plateau d'argent? Akuma. C'est ce que je lui répondis sans aucun doute... je repoussais l'hésitation d'Akuma qui refusait qu'on se sépare de peur qu'il nous arrive quoi que ce soit. Il fallait que je reste sûre de moi, même si plus tard, une fois toutes les deux, je douterais certainement.
La barrière s'était levée, nous aurions pu pénétrer dans la forêt à deux facettes mais au lieu de ça, l'Arufa s'éloigna. Je préférais ne pas le retenir, mes sentiments vacillants, ma colère s'envolait sans que je puisse la retenir une seconde, je peinais à garder mon calme malgré l'apparence que je donnais. Je lui tournais le dos, m'enfonçais dans la forêt et y disparus, mais au lieu de me rendre là où j'aurais pu torturer les deux loups, je me dirigeais dans un coin où je serais tranquille, où je pourrais réfléchir.
Je n'étais plus d'humeur à faire du mal. Ils s'en tireraient vivants et je m'en voudrais sûrement plus tard. Pour le moment, je m'allongeais, la truffe entre les pattes. Je commençais à paniquer même si je tentais de repousser ces sentiments que je ressentais de mon vivant. Il est plus fort que moi hein? Le silence de la renarde fantomatique fut une approbation. Je respirais à grand-peine, les images horribles de mon vivant commencèrent à défiler dans mon esprit, d'abord lentement puis à une vitesse folle. Et elles revenaient encore et encore avec encore plus de détails. Est-ce que ça allait encore m'arriver? Une ultime fois?
La renarde se fit totalement oublier, elle attendit simplement que je me lève, que je me mette à traquer les deux loups et que je m'acharne dessus avec une rage folle. J'en laissais un agonisant, brûlé au troisième degré à divers endroits. Mordu à la jugulaire. Il n'arriverait pas au camp vivant. Il ne préviendrait personne mais je m'en fichais. Je lisais la peur dans leurs yeux et leur terreur. J'allais attendre qu'ils se réveillent et je les emmènerais à la meute. De nouveaux revenants, de nouveaux tueurs.
Je paniquais au plus profond de moi-même, je redevenais complètement folle. Tout comme je l'avais été au début, n'ayant plus aucune prudence. Je regardais le second loup mourir. Lorsque le premier se réveilla, il m'observa avec un air sombre, méchant.
«Sais-tu qui je suis?
-Mon assassin et aussi ma future victime!» Hurla-t-il en se jetant sur moi. Je l'esquivais, le plaquais au sol et murmurai à son oreille :
«Je suis le phénix, la louve la plus redoutée de ce monde. Tu aurais pu devenir un membre de la meute! ... Je marquais une pause et soupirai, mais tu n'es qu'un idiot... Oui un idiot qui va terriblement souffrir et mourir définitivement.»
Les flammes le consumèrent de l'intérieur, à petit feu pensais-je avec ironie. Je l'écoutais hurler tandis que je les baladais dans son corps. L'autre loup s'était réveillé, je sentais enfin sa terreur, il n'osait plus bouger. Je brûlais la paroi du cœur du premier et le laissais là, agonisant. Il mourrait peut-être avant que je me débarrasse du dernier qui avait observé toute la scène avec de grands yeux.
«Et toi mon mignon. Que comptes-tu faire?
-Me soumettre. S'il te plaît, je ne veux pas mourir.»
Je l'écoutais couiner, un air calme et maternel sur le visage. Il se calma un peu, prenant confiance grâce à cet air. Mais ce fut son erreur, la folie revint dans mes yeux et sa peur se raviva instantanément. Un long hurlement de douleur mêlé de peur se fit entendre sur plusieurs kilomètres.
***
J'avais fait ramener les deux corps au cimetière par quelques apprentis de la meute. Pour moi, ils n'étaient rien d'autre que des esclaves, bons pour le sale boulot. Oui, je les avais fait amener au cimetière, j'avais quand même quelques valeurs même si tous pensaient que je ne m'en servais que pour afficher mes "trophées".
J'étais toujours couverte de sang, ne désirant pas me nettoyer. Je réfléchissais encore à ma réaction de tout à l'heure. Personne ne serait étonné de me voir faire cela. Ca n'effrayait personne tant qu'ils n'étaient pas dans mon champ de vision. Mais Akuma savait que je n'allais pas bien. Tu peux toujours t'en débarrasser maintenant s'il te fait peur. Tu dois t'améliorer et s'il le faut, je te mettrai de nouveau face à la mort. Je restais muette. Plus aucun loup n'avait retenu mon attention depuis des lunes et des lunes. Pourquoi avais-je si peur de lui? A cause de l'analyse d'Akuma? Non. Je savais qu'au fond j'étais faible et que je l'avais toujours été. Je me souvins des paroles d'Akuma et compris pourquoi j'étais si furieuse contre Narghar : "la haine est le refuge de ceux qui ne supportent pas de faire face à leur souffrance". Elle m'avait dit cela il y a bien longtemps, alors que je m'étais mise en colère face à mes assassins.
Je ne voulais pas redevenir folle comme tout à l'heure. Je détestais ne pas me maîtriser. Mais si je ne redevenais pas folle, je finirais par avoir de nouveau peur et je ne serais plus crainte. Je devais le tuer. C'était peut-être la seule solution. Mais est-ce que j'allais devoir faire cela à chaque fois? Etais-je obligée de le tuer lui aussi? Pourquoi me posais-je la question, après tout j'aimais tuer. Pourquoi n'avait-il pas peur de moi? L'Arufa féminine me craignait, elle. Je me sentais comme un louveteau paniqué, sans repère, qui aurait perdu sa mère. Pourquoi est-ce que j'essayais d'éviter de le tuer? J'avais besoin de lui, c'était à cause de ça. J'avais besoin qu'il m'offre les proies, j'étais suffisamment fainéante pour le laisser en vie pour qu'il remplisse sa part du marché.
Je reprenais mon calme et ma raison sur ces fausses idées, oubliant mes pensées anormales sans même m'en rendre compte et observais Akuma. Elle semblait concentrée. Je ne me souvenais plus vraiment de ce que je pensais à l'instant. J'étais redevenue calme, je me sentais mieux. Elle voulait me protéger mais... de quoi? Je lui faisais confiance, elle me dirait tout plus tard, comme d'habitude. Tout ce qu'elle faisait n'était que pour me protéger.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 2 [PV: Baltia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sais-tu au moins qui je suis ?...
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» Souviens toi l'été dernier ― Alaska & Danjel
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)
» Feuille de frêne(je sais pas si faut autre chose) || 13 Sept.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World of Lyrielle :: RPG Terminés-
Sauter vers: