Partagez | 
 

 Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]   Sam 19 Nov - 20:26


«Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis ?»
Avec Baltia

Baltia ne m’avait pas arrêté, avais-je touché un point sensible ? En tout cas, elle en avait touché un, elle avait fait peur à Eliumi. Les quelques poils qui avait brûlé sous les flammes de la jeune femelle c’était répercuté sur ma queue. J’avais eu quelques picotements mais rien de bien méchant. Je parcourais le territoire des Revenants, après tout cela ne faisait pas longtemps que j’étais dans ce territoires, allais-je rencontrer ma femelle ? Je n’en avais pas envie. Ce qu’avais fait Baltia était impressionnant et ça m’excitais ! C’était la seule qui avait réussi à exciter mes crocs. Je commençais à m’abreuver à la rivière des ténèbres.

Baltia a tué deux vivants.
Elle augmente nos rangs on dirait, mais je pense surtout qu’elle cherche à se débarrasser de quelques choses. Qu’en penses-tu ma minette ?
Tu l’as défié, elle doit se sentir en danger. J’ai peur Narghar.
Je suis là alors ne fais pas ta chochotte ! Je dois surveiller le renard, elle peut la mettre contre moi.


Je levais la tête précipitamment, j’avais entendu des hurlements terrifiant. Eliumi c’était réfugié entre mes pattes, elle tremblait comme une feuille.

Que se passe-t-il enfin ??
C’est Baltia, tu as du vraiment la mettre en colère, elle a tué les deux loups.


Tué !! Ce n’était pas grave, j’avais seulement besoin de Baltia pour agrandir le territoire, les autres loups ne mettait d’aucune utilité. Je demandais donc à Eliumi de me dire où se trouvait la femelle. Après sa réponse, je me mis à courir vers le cimetière. Eliumi accroché à mon pelage, elle n’avait plus assez de force pour voler. Elle m’avait aidé à contrôler l’augmentation du poison qui parcourait mon corps, c’est seulement à ce moment que je compris comment il fonctionnait. Maintenant je pouvais le verser à l’intérieure de mes crocs si un loup venait à m’attaquer je pourrais annuler son pouvoir. J’espérer juste que ce ne soit pas Baltia.

Je m’approchais du cimetière, je humais l’air pour sentir la présence de la jeune Bêta. Son odeur me chatouillait les narines, je ne savais pas pourquoi mais j’aimais cette odeur. Elle était allongée, Akuma n’était pas loin je la voyais. Je m’approchais doucement, Eliumi toujours sur mon dos je souriais comme tout à l’heure, un sourire provocateur, allait-elle vouloir m’enflammer comme tout à l’heure ? Ou l’intimide ai-je ? Que de question est aucune réponse.

« Alors Baltia, tu as encore fait du bruit tout à l’heure. Je t’ai énervé ? C’est notre armée que tu mets en pièce le sais-tu ? »

Je voyais les autres loups qui avait sûrement dû s’occuper des cadavres, je montrais mes crocs voulant les faire partir. Baltia voudrait sûrement montrer sa puissance et surtout montrer que personne ne lui donne d’ordre. Je ne voulais pas l’embarrasser, ni qu’elle m’écoute aveuglément, mais je devais quand même montrer ma puissance pour qu’elle me respecte, tout comme je la respectais. Je regardais toujours Akuma qui ne bougeait pratiquement pas, leur visage était similaire, mais je pouvais sentir un quelque chose de différent chez Baltia.
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]   Dim 20 Nov - 14:00


Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis?
Du coin de l'œil, j'observais le loup et baillais négligemment avant de lécher un peu de sang sur ma patte. Il souriait mais je l'ignorais. Akuma, elle, était intacte, toute propre, n'ayant pas voulu participer à cette tuerie. Des fois, je me demandais ce qui l'amusait réellement. Peut-être devrais-je plus me soucier d'elle. Je ne voulais pas qu'elle aille mal... de la compassion. C'était ce qui m'inquiétait. J'aimais Akuma, je voulais prendre soin d'elle, elle était mon point faible au fond. Sans elle, aucune trace de ce que j'aurais été vivante ne serait restée.
« Alors Baltia, tu as encore fait du bruit tout à l’heure. Je t’ai énervé ? C’est notre armée que tu mets en pièces le sais-tu ? »
Je reportais mon attention sur Narghar et donnais un dernier coup de langue à ma fourrure avant de lui répondre avec un air totalement détendu :
«L'un a voulu me tuer, il s'est brûlé le pauvre. L'autre a pensé que j'allais le couver sous prétexte que l'on était de la même meute. Ca aurait été une trop grande surprise pour lui que de voir que les loups de la meute dégagent autant d'anxiété à chaque fois que je les regarde avec un peu trop d'insistance.» Dis-je en ricanant.
Une fourrure rousse terne attira mon attention. Je levais la tête et remarquais la meneuse qui paraissait très calme et autoritaire alors qu'elle pesait toujours ses mots chaque fois qu'elle me parlait.
«Baltia, il aurait été plus judicieux de les punir plutôt que de les tuer? Loin de moi l'envie de te gâcher ton plaisir mais nous avons besoin de loups dans nos rangs si nous voulons dominer la meute des vivants.
-Tu veux dominer la meute des vivants pas moi. S'ils n'existaient plus je ne pourrais pas m'amuser. Pourquoi veux-tu donc grossir nos rangs? Je ne te suffis pas?
-Bien sûr, évidemment, mais tu ne peux être partout à la fois. Et...»
Je me levais et vins m'asseoir à côté d'elle. Elle tiqua, un geste infime qu'on ne remarque pas sans une grande attention. Je souris gentiment, avec un air rassurant et me léchais les babines avant de la regarder avec un semblant d'amitié ce qui était pourtant une menace et elle le savait, j'étais juste suffisamment conciliante pour la laisser garder fierté... du moins c'était plutôt pour qu'on ne m'oblige pas à devenir Arufa à sa place puisque si toute la meute insistait j'y serais obligée alors autant montrer qu'elle avait un minimum de pouvoir sur moi. Elle gardait contenance mais elle s'écarta un peu avant de déclarer en voyant du coin de l'œil que quelques loups étaient restés observés la scène, cachés. Jamais elle ne me parlait en présence d'autres loups, ne voulant pas perdre son autorité. C'était une première. Qu'allait-elle faire?
«Baltia je t'ordonne de cesser tes massacres. Je ne suis pas là pour te valoriser alors tu peux tuer les vivants mais laisse les rejoindre nos rangs! Tes caprices et ton égocentrisme ne sont pas une raison pour...
-Tu penses que je vais soutenir ton élan de courage pour que tu restes fière face à tes loups?
-Non, je suis ton A... Commença-t-elle mi-agacée par ma remarque, mi-hésitante à mettre plus à l'épreuve ma patience.
-Et alors? Je ne te suis pas inférieure en quoi que ce soit. Ce n'est pas parce que tu es la tête pensante de la meute que tu as plus d'autorités sur moi que n'importe qui d'autre.
-Je suis là pour te corriger. Dit-elle, commettant déjà une grosse erreur.
-Tais-toi, tu n'as même pas le quart de ma puissance.
-Et c'est pour cela que tu es dans nos rangs mais... Tenta-t-elle de se rattraper.
-Tu vas te brûler les coussinets chaton.
-Baltia je ne suis pas là pour te défier mais pour te remettre à ta place! Dit-elle en commettant une seconde erreur, qu'elle tenta de corriger juste après. Tu ne dois pas avoir une plus grande autorité que moi alors s'il le faut je...»
Elle poussa un couinement lorsqu'Akuma mordilla l'espèce de petit diablotin qui lui servait de compagnon. La kitsune faisait cela pour la prévenir mais elle ne sembla pas le comprendre. La louve n'avait pas fait attention à sa créature jusque-là et elle me regarda anxieuse avant d'ordonner.
«Dis-lui de le libérer! Si elle le tue tu deviendras Arufa! Tu n'en as pas la capacité parce que tu ne le veux pas...
-Tu m'agaces. Je t'avais prévenu.»
Akuma lâcha la créature, l'Arufa me fixa avec incompréhension. Avec un sourire cruel, je me jetais sur elle, mes crocs s'enveloppant de flammes. Je les plantais dans sa gorge avant même qu'elle ne puisse bouger et son corps s'embrasa dans la seconde entièrement, le temps de quelques secondes. Les flammes bleutées qui devenaient orangées avant de se dissiper, disparurent totalement, ne laissant qu'un petit tas de cendres et quelques os.
Les loups alentour fuirent, espérant que je ne les avais pas vus. Ils allaient apporter la nouvelle aux autres. Soudain, je pris conscience que je venais de devenir Arufa. Je regardais Akuma puis Narghar et Elliumi. Je grimaçais :
«La poisse. J'ai vraiment fait ça? Elle avait peut-être raison. Je ne devrais pas tuer les revenants. Enfin... maintenant je ne pourrais pas faire pire.»
Je mis un temps de pause, léchais mes crocs pour les débarrasser des restes de l'Arufa et repris à l'intention de Narghar :
«Je te présente Andeline, ton Aru... ton ancienne Arufa. Elle veut faire bonne figure face à ses loups et malgré que ce soit une guerrière redoutable et reconnue de tous, elle n'a jamais su faire que déclarer un grand courage pour s'incliner par la suite. Si elle m'avait attaqué la première, peut-être aurait-elle gagné. Mais le phénix renaît de ses cendres. Pas elle.»
Je continuais de grimacer. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire de ses loups? Et si je les tuais tous et continuais de chasser les vivants? Il allait falloir que je prenne des décisions, que je réfléchisse avec Akuma. Et aussi avec Narghar. Vous devez prendre les décisions à deux. Ne peut-il pas les prendre tout seul? Assume tes actes jolie flamme. Je ronchonnais par quelques grognements en l'air.
Je grimaçais tout autant à l'idée d'avoir voulu, sans vraiment le montrer, le faire rire en lui présentant avec ironie Andeline. Pourquoi voulais-je créer une complicité? C'était stupide! Je préférais arrêter d'y penser. Pourquoi est-ce que je changeais à ce point-là en ce moment? Depuis qu'il était apparu, il ne m'arrivait rien de bon! Je ne voulais pas redevenir ne serait-ce qu'un peu ce que j'étais de mon vivant. Je ne voulais pas subir de nouveaux. Au fond c'était une faiblesse car je ne savais pas me défendre autrement que par cette carapace. Cette carapace qui, si elle se brisait, laisserait à découvert un louveteau sans défense et terrifié.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]   Dim 20 Nov - 18:02


«Te souviens-tu ? Sais-tu réellement qui je suis ?»
Avec Baltia

«L'un a voulu me tuer, il s'est brûlé le pauvre. L'autre a pensé que j'allais le couver sous prétexte que l'on était de la même meute. Ca aurait été une trop grande surprise pour lui que de voir que les loups de la meute dégagent autant d'anxiété à chaque fois que je les regarde avec un peu trop d'insistance

Je l’écoutais répondre à ma question. Voulu la tuer hein, cela n’était pas étonnant, mais aurait-il réussit ? Tout nouveau dans le monde des vivant et déjà mort, revenu à la vie entant que revenant, il n’aurait eu aucune chance. Il n’y avait pas de place pour les faibles ici, je ne pouvais rien lui reprocher pour le premier, moi aussi je l’aurais tué. Pour le second, pareil, il avait l’air d’avoir gardé sa raison et cela était mauvais pour nous.

Je vis une jeune louve venir vers Baltia, les autres loups de la meute nous observaient. Je m’assoyais regardant le déroulement de la scène entre cette louve et Baltia.

C’est la femelle Arufa, Andeline.
Je vois, une petite beauté, mais elle a l’air d’avoir que ça.


Eliumi me mis au courant pour ma femelle, ainsi c’est à sa qu’elle ressemble. Je pouvais sentir de la tension entre les deux femelles. Cela m’amusais énormément. Baltia montrait sa supériorité et la femelle s’écrasait face au propos de la Bêta. Je souriais face à ce qui se passé sous mon regard argenté. Allaient-elles se battre ? Est-ce qu’Andeline défendrait sa place d’Arufa ? Quel pouvoir pouvait-elle bien avoir ? Cette situation allait m’apprendre énormément sur le contrôle de Baltia, je me fichais de ma femelle, seule Baltia m’intéressais. Je ne laisserais pas cette louve sans cervelle me priver de la Bêta ! Mon poison était toujours stocké dans mes crocs, prêt à s’infiltrer dans la peau de la louve rousse. Mes babines avaient soif de sang, je voulais sentir son cœur battre à toute allure.

Baltia me priva de ce privilège en tuant son Arufa, je la regardais brûler vive, sans aucune pitié pour elle. Sa me débarrassais d’une louve inutile. Baltia léchais le sang de la jeune femelle qui était sur ses babines.

«Je te présente Andeline, ton Aru... ton ancienne Arufa. Elle veut faire bonne figure face à ses loups et malgré que ce soit une guerrière redoutable et reconnue de tous, elle n'a jamais su faire que déclarer un grand courage pour s'incliner par la suite. Si elle m'avait attaqué la première, peut-être aurait-elle gagné. Mais le phénix renaît de ses cendres. Pas elle.»

Je souriais face au propos de Baltia, elle ajoutait toujours une petite trace d’humour dans ses paroles. Je me levais et marchais autour des cendres de la femelle. Toujours observaient par les subordonnés, je jetais un des os qui avait survécu au flamme de la nouvelle Arufa vers les autres loups qui nous regardaient. Je me tournais vers eux, les crocs sortirent de mes babines. Je montrais ma carrure qui était plutôt imposante contrairement aux autres, droit, c’était le moment de me présentais devant mes sujets. Personnes ne m’avait vu depuis la mort de leur ancien Arufa, je n’avais pas peur et maintenant Baltia était à mes côtés, ma sécurité était assurée, si quelqu’un voulait m’attaquer il devait d’abord se demander si Baltia allait intervenir ou pas et personne ne pouvait lire ses sentiments face à son expression impassible. Donc par conclusion personne n’allait m’attaquer pour le moment, j’avais le temps d’augmenter ma puissance.

« Désormais une nouvelle air commence, seul les forts survivront ! Alors entrainaient-vous, si vous tenaient à la vie ! Cette femelle était l’exemple de votre destin si vous ne faites rien. »

Je me retournais vers Baltia, elle était devenue Arufa, j’avais réussi à lui donner ce rang grâce à Andeline. Je me mettais à côtés de Baltia ma nouvelle femelle.

« Assume ton nouveau rôle, tue ceux qui n’ont pas leur place ici si ça te fait plaisir, après tout je dois prendre soins de toi maintenant. »
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]   Dim 20 Nov - 19:21


Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis?
Je frissonnais face aux premiers propos de Narghar. J'allais pouvoir tuer tous ceux qui ne me semblaient pas utiles, comme ça me chantais. Ne se doutait-il pas que je tuerais ceux qui risquaient d'être plus forts que moi? La suite de ses paroles vint :
«...après tout je dois prendre soin de toi maintenant.»
Mon expression indifférente se brisa une seconde, de l'espoir emplissant aussi bien mes yeux que mon cœur qui s'emballait. Akuma passa au même moment devant mon visage, afin que je puisse reprendre le contrôle. Si Narghar y avait fait attention, il était suffisamment près pour avoir vu mon expression mais pas les autres. Akuma continua de tourner autour de moi, volant à quelques centimètres du sol, naturellement afin que personne ne descelle rien. J'avais repris mon expression neutre mais j'étais perturbée. Pendant quelques secondes, j'avais espéré être protégée. Je ne voulais pas m'avouer que j'étais faible au fond alors je repoussais brutalement ces idées et gardais la tête haute. Devais-je m'exprimer? Peut-être était-il mieux que je mette les choses à plat dès maintenant?
«Je ne vais pas vous cacher que je ne vais pas vous en faire baver mais apparemment je vais devoir m'intéresser à vous de plus près alors ne me décevez pas sinon... Ai-je vraiment besoin de continuer?»
Que dire de plus? J'étais honnête, j'allais devoir gérer tout ce petit monde mais individuellement, ils ne m'intéressaient toujours pas. Je n'aimais personne. Plusieurs images me vinrent en tête, la première était la tanière des Arufas, j'y vis peu après des louveteaux et me demandais si j'allais les aimer. Mon instinct maternel existait-il? Non, non, non et non! Qu'est-ce qu'il me prend? C'est en t'acceptant tel que tu es et en apprenant à te défendre en étant tel quel que tu seras forte. Tu ne perdras pas ton pouvoir. Ils ne me respecteront plus. C'est à ce moment que la kitsune se lança dans une longue tirade tandis que je faisais signe aux autres loups de partirent. Elle m'expliqua tout ce que j'aurais à y gagner et à y perdre avec une philosophie extraordinaire. J'hésitais alors à repousser tout ce que je ressentais. Va à ton rythme. Tu resteras aussi cruelle ne t'en fait pas. Je reportais mon attention sur Narghar, toujours inexpressive, décidée à me comprendre sans tout à fait changé. Je restais silencieuse afin de garder ma fierté. A vrai dire, j'étais perdue aussi bien dans mes sentiments bien que je n'y pensais déjà plus que dans mon rôle d'Arufa. Ne sachant pas quoi faire, je préférais attendre en donnant l'impression que c'est à lui d'agir ou de parler actuellement plutôt que d'avoir l'air d'une idiote.
Akuma s'était assise près de moi et baillait. Elle était bien trop détendue et semblait en savoir bien plus que moi sur la situation. Des fois, je me demandais si elle ne voyait pas l'avenir. J'avais l'impression qu'elle ne craignait plus Narghar mais elle refusait de me dire quoi que ce soit sur ce sujet. La seule chose qu'elle acceptait de dire était que je comprendrais bientôt mais qu'elle ne pouvait pas affirmer ce dont elle n'était pas tout à fait sûre même si c'était probable. Je finissais par abandonner le sujet, ne comprenant plus son charabia.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]   Mer 23 Nov - 20:55


«Te souviens-tu ? Sais-tu réellement qui je suis ?»
Avec Baltia

J’ai cru apercevoir un léger sourire de bonheur, mais Akuma et venu immédiatement se mettre en face de la femelle qui venait tout juste de monter dans la hiérarchie de la meute. Etait-ce juste mon imagination ou était-elle heureuse ? Je ne saurais peut-être jamais la réponse, mais l’attitude d’Akuma était étrange, que voulait-elle me cacher ? Avait-elle deviné mes intentions envers la femelle ? Si cela aurait était le cas je pense que je serais déjà entrain en brûler au lieu de chercher désespérément une réponse à mes questions. Enfin bref, je le saurais bien un jour, je ne devais pas m’inquiéter pour si peu, mais j’avais cette sensation, je voulais protéger Baltia mais de quoi ? Je n’en savais rien.

La renarde se retira pour laisser la parole à la nouvelle Arufa, j’écoutais attentivement et observais notre armée. Ils avaient peurs, terrifier de voir leur pire cauchemar devenir chef de meute, ils ne me connaissaient pas suffisamment pour me juger mais ils n’allaient pas être déçus, je pouvais leur garantir. A la fin de son discours, elle ordonna à nos sujets de partir et de nous laisser avec un signe de tête. Que pouvait-elle bien penser ? Pourquoi voulais-je la regarder sans cesse ? En général la petite minette m’aurait donnée son opinion, mais pas aujourd’hui. Fatigué de l’épreuve que je lui ai fait subir, elle devait se reposer pour m’aider de nouveau dans un avenir très proche.

« Alors Baltia, quel effet cela te fait d’être à mes côtés ? Au final il se pourrait bien qu’on est des petits louveteaux un jour, qu’en penses-tu ?  »

Je voulais la provoquer, elle seule pouvait me faire ressentir ce sentiment de danger. Cette sensation d’être vraiment vivant ou presque. Je l’observais, toujours un regard impassible, sans sentiment, sans cœur, cela me plaisais. Je me levais pour tourner autour d’elle. Ma nouvelle femelle qui était beaucoup plus magnifique que cette Andeline. Après avoir effectué quelques tours autour d’elle, je voulais effectuer un geste qui allait sûrement la mettre en colère, voir même qui allait me couter la vie, mais pour une raison que j’ignorais je savais qu’elle ne me ferait rien, peut-être le moral mais rien de bien méchant venant de sa part. Tenter le tout pour le tout, je lui léchais légèrement le museau pour la faire sortir de ses douloureuses pensées.

Comment réagirait-elle ? J’attendais sa réaction avec impatience.
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]   Jeu 24 Nov - 20:06


Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis?
Je ne savais vraiment si je devais réfléchir ou non. Est-ce que cela m'était réellement nécessaire en ce moment-même? Ce n'est pas comme si j'avais à prendre des décisions tout de suite. Je ne voulais pas gérer une meute à la base... Mais comme l'avait dit Akuma, il allait falloir que je prenne mes responsabilités et pour cela il allait me falloir des idées. Je devais vouloir faire quelque chose de cette meute pour commencer. Mais mon esprit dérivait toujours vers Narghar. Lui aussi devrait faire des plans. Et si nous n'étions pas d'accord ce serait sûrement l'apocalypse. Il me sortit de mes pensées en me cherchant. Je répondis narquoise :
«De l'attention et toujours de l'attention, non mais regarde toi on dirait un vivant, tu devrais avoir honter!»
Je pensais à ma crise de folie qui me revenait doucement. Akuma ne voulait pas me priver de mes souvenirs, juste m'en protéger lorsque je risquais de me faire du mal. Je repensais aussi à mes réflexions suivantes sur l'Arufa et me fis la réflexion que moi aussi je cherchais bien trop d'attention pour une revenante. Pathétique. Je repris autant pour moi que pour lui.
«Tu ne mérites pas autant d'attention! N'imagine pas que tous tes désirs vont être satisfaits! Et puis des louveteaux, franchement, tu me vois attendre patiemment que de si petites choses boivent gentiment leur lait et me couinent dans les oreilles avant de finir par faire des bêtises? Je les aurais brûlés avant qu'ils ne puissent s'entraîner!»
Je n'y croyais pas moi-même mais j'espérais que ça ne se verrait pas. Je voulais conserver mon statut de méchante. Les phénix ne sont pas des êtres mauvais douce louve. Si j'ai amené ce surnom à ton propos dans la meute, c'était parce que je savais qu'ils allaient te craindre mais parce que je voulais que te rappeler que tu étais une créature noble et fière contrairement à ce que tu penses. Je couchais légèrement les oreilles en arrière pour lui signifier que sa remarque m'agaçait et que je ne voulais rien savoir. Pour autant, elle sembla presque sourire, consciente que ça me reviendrait tôt ou tard en tête et que ce refus n'était qu'un caprice pour rester fier face au loup noir.
Celui-ci tourna plusieurs fois autour de moi, et je l'observais, curieuse sans pour autant perdre mon air neutre. Il se décida à changer de tactique et il vint me lécher le museau. En une fraction de seconde, mon état passa de l'espoir, me demandant si c'était un geste d'affection, à un sentiment de tristesse, me disant qu'il était bien impossible qu'il ressente quoi que ce soit, incapable d'une faiblesse aussi grande que la mienne, puis finalement à la colère, envers moi-même et surtout envers lui qui tentait de m'agacer par tous les moyens. Sa langue se mit instantanément à brûler, pas suffisamment pour la lui faire perdre mais suffisamment pour qu'il en souffre pendant quelques jours.
«Je ne te le permets pas! Ne t'avise pas de recommencer! Et je sais que tu attends bien plus que ma part, mais je ne veux pas t'apporter si facilement satisfaction!»
Un grondement était sorti du fond de ma gorge et mes oreilles s'étaient braquées vers l'arrière. Je me levais, la tête haute et m'en alla vers ma nouvelle tanière, bien décidée à aller dans un coin où je pourrais me défouler si quelconque approchait suffisamment pour m'entendre parler à Akuma. Je ne lui parlais pas souvent à haute voix mais peu importe. Bizarrement, au fond de moi je m'attendais à ce qu'il me suive, à l'abri de tout loup suffisamment fou et curieux pour écouter discrètement.
Je me dirigeais donc vers le camp et, plus précisément, vers un grand chêne mort comportant un grand creux dans son tronc en une alvéole. Une de ses racines permettait d'y aller facilement. Cet arbre était suffisamment reculé du camp pour avoir la paix mais pas suffisamment pour que l'on entende un hurlement de détresse.
J'observais les deux couchettes faites avec de la mousse et grimaçais. Dormir là où avait dormi Andeline? Hors de question! Je sortais le tas de mousse et de plume dehors et le jetais loin de la tanière. En plus, des plumes. Quelle idée, c'était le meilleur moyen pour se faire piquer dans la nuit! Je me dirigeais vers le camp, frustrée et ordonnait à quelques apprentis d'aller me chercher de la mousse et de l'essorer. Toute la mousse de la forêt était sûrement trempée par la brume constante et si je ne voulais pas finir rouillée, il m'en fallait de la sèche. Je n'attendis que quelques minutes, ayant envoyé suffisamment d'apprentis pour que cela se passe vite. Je récupérais la mousse sans qu'ils ne la mettent au sol, je n'aimais pas faire ma toilette et encore moins le goût de la poussière, ça gâcherait celui du sang actuellement. Je retournais au camp en grommelant un merci pour les bonnes manières et installait deux nids douillets à souhait. Il ne manquerait plus que le lit de mon congénère me transmette les puces d'un autre. Bien sûr que je ne faisais pas ça par pure charité! Bref, je voulais m'en convaincre. Je m'installais tranquillement à côté, fis relativement ma toilette de sorte à ne pas souiller mon lit puis m'y installait confortablement pour la finir, attendant sans vouloir l'admettre le loup qui me troublait tant.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Te souviens-tu? Sais-tu réellement qui je suis? Partie 3 [PV: Baltia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sais-tu au moins qui je suis ?...
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» Souviens toi l'été dernier ― Alaska & Danjel
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)
» Feuille de frêne(je sais pas si faut autre chose) || 13 Sept.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World of Lyrielle :: RPG Terminés-
Sauter vers: