Partagez | 
 

 Entraînement [PV : Narghar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Entraînement [PV : Narghar]   Ven 13 Jan - 19:37


Entraînement
Je m'avançais jusqu'à la frontière de mon territoire. J'avais dû mal à me dire que j'avais encore plus de responsabilités qu'avant. De plus, j'étais toujours frustrée de la venue de cette louve noire aux yeux d'améthyste.
Derrière moi, Akuma bondissait joyeusement, elle se posait à peine d'un pas léger qu'elle se remettait à voler l'espace de quelques secondes.
La patrouille de nuit des revenants passerait bientôt et marquerais à nouveau la frontière. Si je brûlais cette partie du territoire, peut-être réussirions nous à gagner quelques mètres de territoire? Mauvaise idée. Non seulement, tu n'auras pas consulté Narghar...Je ne suis plus sa seconde! J'ai le droit de prendre mes propres décisions! Je n'étais pas aussi agressive que d'habitude parce que je l'aimais mais ça ne m'empêchais pas de rester fière... une fierté anormale serte mais une fierté quand même. Deux Arufa doivent prendre leurs décisions ensemble, ce n'est pas une question d'inégalité. Ensuite, tu vas faire fuir nos proies aussi bien que celles de nos ennemies! Akuma n'avait pas tort. Peut-être que si je pouvais projeter mes flammes à une distance plus lointaine, je pourrais faire fuir leurs proies chez nous?
A force d'attendre, la patrouille finit par arriver. Personne ne savait vraiment si Narghar et moi nous entendions bien ou non. En apparence, je gardais mon caractère perfide, démoniaque, monstrueux face aux autres; pourquoi changerais-je face à eux?
Ils me saluèrent de manière soumise et la peur se lisait dans leurs yeux. Avec un sourire sadique mais un regard qui leur signifiait clairement qu'ils faisaient pitié - les perdant ainsi quant à savoir ce qu'ils devaient faire - je tournais les talons sans même leur adresser un mot. Qu'avais-je à leur dire? Ils faisaient leur travail.
Une fois éloignée de la frontière, dissuadée de toute idée loufoque - mais pas tout à fait -, je décidais de m'installer dans un coin calme et ouvert, près du Lac Déchu. Je fis naître un puissant brasier, aussi loin que je le pus sans me fatiguer. Je le transformais en une maigre flammèche, qui se trouvait à une quinzaine de mètres de moi et la poussait de plus en plus loin.
Je repensais à tout ce qui pouvait me mettre en colère - mon passé étant un sujet sensible, je l'évitais - pour faire monter l'adrénaline. Cette fichue louve qui avait pénétré sur notre territoire engageait bien les choses d'ailleurs. Lyrielle sait ce qu'elle a pu entendre mais je la haïssais déjà, surtout son pouvoir. Mes crocs me démangeaient, je rêvais de les planter dans sa fourrure, que dis-je dans sa chaire! Je voulais la soumettre comme j'avais soumis Andeline! Je me servis de ma rage et mon fantasme cruel pour pousser la flamme jusqu'à environ trente mètres, peut-être un peu moins, et l'agrandis progressivement tout en calculant mon énergie afin de pouvoir le refaire instantanément plus tard.
Un son léger derrière moi me surprit. Un cercle de flammes immenses se créa autour de moi - pour qu'un quelconque ennemi se jetant sur moi se le prenne de plein fouet - puis vint se coller à ma fourrure en une armure bleutée. Les fruits de mon entraînement avaient disparu et j'avais vraiment mal dosé l'énergie dépensée, m'étant concentrée sur deux choses - dont une en pleine expérimentation. Mais bien sûr, je n'en montrais rien et restais fière. Mes flammes s'éteignirent lorsque je m'aperçus que c'était Narghar. Je me tranquillisais instantanément, mes muscles se détendirent et mon regard s'adoucit, montrant moins de cruauté et de folie. Je m'approchais de lui et lui donnais un petit coup de museau affectueux.
Si ça avait été un autre loup, j'aurais fait passer ce réflexe protecteur pour une démonstration de force ou un avertissement mais avec lui, je n'en avais guère besoin, même si nous nous connaissions peu, il me connaissait mieux que n'importe qui et avait vu une phase de moi que personne d'autres n'avaient revu depuis ma mort.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Ven 13 Jan - 21:18


«Entraînement»
Avec Baltia

Je m’approchais de Baltia. Elle était assise ers le lac déchu. C’était Eliumi qui m’avait guidé à elle. Je l’observais attentivement de loin. Je pouvais ressentir sa frustration de l’étrange louve qui était apparu après notre nuit en tête à tête. Mon chaton sur le dos je décidais à me montrer. Ses réflexes toujours présent, elle s’enveloppa dans un cercle de flamme.  Puis revint à la normal quand elle su que c’était moi. Son expression changea en un éclair. Elle s’approchait de moi avec une élégance exemplaire. Je ne me lassais jamais de la voir marcher ainsi, sentir son odeur, entendre sa respiration.  Elle me donna un coup de museau. Je lui rendis puis je plongeais mon museau dans son cou pour lui lécher le pelage.

« Que fais-tu ? »

Je n’aimais pas la savoir seule, sûrement par jalousie. Je sais que si un autre mâle s’approcherait d’elle, elle le brûlerait sans hésitation, mais j’avais peur de la perdre. Malgré qu’on soit seul, je pouvais toujours ressentir son énervement. Pensait-elle toujours à cette magnifique et étrange louve ? Son pouvoir me laissait perplexe, ne sachant pas d’où elle venait. Etait-ce une ruse de la part des vivants ? Avait-il une louve aussi puissante ? Cela ne faisait pas parti de mes projets. Ils étaient faibles ! Tous sans exception. Une nouvelle serait-elle apparue depuis ma renaissance ? Je me détachais de ma femelle pour marcher de long en large cherchant une explication plausible.

Je ne faisais plus attention à Baltia, mes pensées étaient figées sur cette louve au regard hypnotisant. Tout ceci semblait de plus en plus irréaliste, mais d’un côté notre existence est elle aussi irréelle. Nous avons était "téléporté", mort une première fois pour renaitre. C’était complètement absurde. Donc l’existence de cette somptueuse femelle n’était pas si absurde que ça.

Je me rendis compte que j’avais complètement oublié Baltia, ne connaissant que son caractère, je ne savais pas si elle allait être en colère après l’avoir complètement sorti de mes pensées. Je m’arrêtais, tournais la tête dans sa direction pour voir l’expression de son visage.
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Ven 13 Jan - 21:58


Entraînement
Narghar fourra son museau dans mon pelage, j'en aurais presque ronronné si j'avais été un chat. Mais je me contentais d'apprécier, sans un bruit. Je répondis à sa question, lui partageant mon idée de faire fuir les proies des vivants jusque chez nous et me rendis vite compte qu'il ne m'écoutait plus. Je ne savais vraiment si c'était un pouvoir ou un lien d'Arufa mais j'avais l'impression de lire dans ses pensées et vis versa depuis cette fameuse nuit, ou tout du moins de les deviner. C'est ainsi que je sus qu'il pensait à cette autre louve.
Je vis Akuma hésité face à la bombe à retardement que je devins. Cette louve me brisait sincèrement les pattes! Non seulement elle s'incrustait sur mon territoire, ensuite, elle disparaissait comme si de rien n'était après des paroles absurdes et elle s'incruste dans la tête de mon mâle! Je la haïssais, sûrement encore plus que je n'avais jamais haï! J'avais enfin quelque chose de réel qui m'appartenait! J'avais enfin un sentiment que je n'avais pas à refouler! J'avais enfin ce dont j'avais toujours eu besoin! Je refusais qu'elle me prenne tout ça! Je ne me serais jamais mise autant à nue si je n'avais pas pensé que nous finirions nos jours ensemble!
Je la haïssais, je n'avais pas les mots pour décrire ce que je ressentais envers elle. Je vis au travers des yeux d'Akuma que mes yeux changèrent carrément de couleur, bleue comme mes flammes. Je n'avais encore jamais réussi à faire ça, il faut croire que la rage était la puissance de mon pouvoir. J'ouvris la gueule, comme chaque fois que mes crocs s'enflammaient, pour laisser les flammes crépiter. J'étais furieuse. Non j'étais... enragée!
La kitsune hésitait à me retenir. Elle mourrait d'envie, tout autant que moi, que je réduise cette louve en charpie. Je jetais un regard lourd de sens à Narghar. Je ne savais pas si j'allais savoir me calmer ou non. Je posais ma patte avant droite plus vers l'avant, prête à aller en découdre chez les vivants mais Akuma me demanda, sans me retenir - c'est d'ailleurs ce qui m'incita à ne pas continuer -, majoritairement par curiosité : Tu es en colère contre Narghar? Je réfléchis, la tête inclinée. Je refermais la gueule, les flammes dansant une seconde sur ma langue avant de s'éteindre. Je ne savais pas vraiment, peut-être un peu. Je... je crois que je ne lui en veux pas. Mais elle m'agace! Ma dernière pensée arracha un sourire à Akuma. Alors ne vas pas la tuer tout de suite. Entraîne-toi, dans le doute, et prépare une vengeance terrible... et accessoirement, essai de plus occuper l'esprit de ton mâle. Railla-t-elle. Je lui adressais un grognement tandis que mes yeux reprirent leur teinte rouge sang habituelle.
Je jetais un regard à Narghar, loin d'être honteuse de mes actes. Une crise de jalousie c'était une preuve d'amour non? Et puis je n'étais pas jalouse que vis-à-vis de lui. J'avais peur qu'elle soit aussi puissante que moi voir pire. Je m'assis et léchais mon pelage pour lui redonner un peu d'ordre tout en l'observant à son insu au travers des yeux d'Akuma. Oui, ce corps si bien sculpté devait être à moi et ces yeux qui pouvaient prendre la couleur des miens ne devaient regarder que moi. Sa langue ne devait passer sur la fourrure d'une autre louve sauf si c'était nos petits.
Akuma se moqua de moi, m'assurant qu'une louve normale serait venue se consoler entre ses pattes, en se frottant à lui mais je n'étais pas très démonstrative quand il s'agissait des sentiments que j'avais refoulés depuis que j'étais morte. J'espérais quand même que je parviendrais à le rendre heureux et me surpris malgré tout de cette pensée que peu de revenants avaient. J'étais la pire des revenantes et pourtant je devenais la meilleure d'entre eux avec lui, c'était étrange.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Dim 19 Fév - 9:26


«Entraînement»
Avec Baltia

Baltia semblait quelque peu jalouse du fait que je pense à une autre qu’elle. Je me rapprochais d’elle, lui donnant un coup de langue sur la truffe pour la rassurer. Je ne voulais pas la blesser, mais cette louve menaçait notre existence et donc ma femelle aussi était visée, je ne pouvais tolérer cet affront. Eliumi était parti se réfugier dans les arbres après avoir vu la transformation soudaine de Baltia. Tremblant comme une puce, elle refusait de descendre.

« Excuse-moi, je t’écoute, que fais tu ici as lancé des jets de flammes ? »

Elle avait le regard un peu boudeur, je m’en voulais terriblement de ne pas avoir prêté attention à ce qu’elle me disait. Mais je savais me faire pardonner, ce n’est pas comme si elle allait me virer de la tanière une nuit. Quoi que ça pourrait bien arriver… Je ne préférais penser à cette idées et reporta mon attention sur ma louve. Je l’observais avec tendresse, elle redonnait un peu d’ordre à sa douce fourrure.

Je sentais le regard d’Akuma posait sur moi. Cette renarde avait le don de me donner des frissons. Elle était extrêmement rusée et donc très dangereuse.  C’était une chance pour moi de l’avoir aux côté de Baltia, son intelligence me se d’une grande utilité pour prendre le territoire des vivants. Il fallait grossir nos rangs, rendre plus puissant nos loup. La folie devait envahir leur regard de tueur. On devait montrer notre supériorité à ces faibles. Ils nous ont défiés.

Baltia avait fini sa toilette, mais comme toujours elle était fière et ne changea pas d’expression. Je l’avais un peu blessé, elle n’allait pas venir se faire réconforter je le savais. C’était à moi de faire le premier pas. Je m’approchais sans me presser, puis colla mon museau dans sa fourrure. J’attendais de nouveau sa réponse, mais cette fois j’écoutais avec toute l’attention que j’avais.

Elle était devenue ma seule raison de vivre, je ne voulais pas la perdre. Mais comme elle, j’étais un peu têtu et ne voulais pas exprimer mes pensées les plus secrètes à son égard. Elle me rendait puissant, c’est tout ce qu’elle devait savoir. J’étais un peu mal-à-droit avec ce sentiment nouveau qui envahissait ma poitrine. Je ne savais pas comment le gérer.

« Ma douce Baltia… »
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Dim 19 Fév - 14:19


Entraînement
Je soupirais et me détendais à son contact, comme toujours. J'étais quand même frustrée à cause de cette louve. J'allais lui faire la peau, c'était sûr et certain. Il était hors de question qu'elle soit une menace et qu'elle nous inquiète l'un comme l'autre.
« Excuse-moi, je t’écoute, que fais tu ici à lancer des jets de flammes ? »
Je commençais presque à m'en vouloir pour ma crise de jalousie. Au lieu d'y penser, je lui répondis en essayant de faire valoir mon idée.
«J'essayais de projeter mon pouvoir plus loin mais avec la même puissance. Je me disais que si on pouvait effrayer les proies de la meute de Vivants de sorte à ce qu'ils se réfugient sur notre territoire, ils seraient affaiblis et nous plus fort.»
J'observais Akuma, ma source d'intelligence et hésitais avant de proposer, sans qu'il ait eu le temps de répondre, qu'il vienne s'entraîner avec moi.
«Je suis réputée pour avoir de la ressource et de l'endurance alors si tu utilises ton pouvoir sur moi, ça te fera un bon entraînement?»
Je ne connaissais pas les limites de son pouvoir et je fuyais son regard un instant, le temps de me donner une contenance. Je n'avais jamais montré aucune marque de confiance à quiconque. Ma fierté en prenait un coup, me laisser faire était loin d'être dans mes habitudes.
Akuma émit un son discret qui était l'équivalent d'un rire étouffé. Elle ne s'attendait pas à ce que j'ose demander ça, alors même que je ne l'avais pas consultée. Elle se moquait de ma "niaiserie" mais au fond d'elle, je sentais qu'elle était contente que je commence à me libérer. Ce qui prouvait d'ailleurs qu'elle avait confiance en Narghar et cela me rassurait. Avais-je réellement trouvé le compagnon idéal? Je commençais à m'en convaincre.
Mon regard revint vers celui de Narghar, plein de confiance et d'amour alors même qu'en temps normal je ne lui montrais que ce même regard neutre, infranchissable. Je voulais qu'il reste à mes côtés pour toujours, je voulais qu'on soit ensemble même après notre mort définitive mais je voulais avant tout que l'on accomplisse nos projets ensemble et pour cela, il allait falloir que l'on s'endurcisse et ça, on pouvait le faire ensemble aussi. Si tu continues, je vais finir par penser que ce regard est une promesse d'avenir.Pourquoi ça n'en serait pas une?Parce qu'en temps normal tu as plus froid aux yeux sur ce genre de sentiment. Et aussi que tu tiens toujours tes promesses alors s'il n'a pas les mêmes projets que toi, il va être prisonnier jusqu'à la fin des temps le pauvre. Le ton mental qu'elle prit me fit comprendre que ce n'était qu'une moquerie. Elle avait le don de tout savoir à l'avance et c'était parfois troublant. Elle avait une idée plus précise de ce que voulait Narghar pour nous que moi. Je l'aimais suffisamment pour ne pas m'en offusquer mais je devais avouer que ce n'était pas non plus pour me plaire. Je me demandais parfois sérieusement si elle avait un second pouvoir ou si c'était moi qui n'était pas très intelligente... ce qui était probable.
De plus, elle avait parlé de la fin des temps. Elle avait vécu si longtemps auprès de Lyrielle qu'elle devait savoir ce qu'il y allait avoir après la mort. J'allais lui poser la question mais, ne voulant apparemment pas me parler de cela, elle aspira ma volonté pour que je me fasse facilement avoir et elle changea de sujet pour continuer sur la taquinerie. C'est pour quand les petits? J'allais lui répondre avec un grognement mais Narghar me répondit, me sortant de mes pensées.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Mar 21 Fév - 16:36


«Entraînement»
Avec Baltia

Baltia me répondit une nouvelle fois sans peine.

« J’essayais de projeter mon pouvoir plus loin mais avec la même puissance. Je me disais que si on pouvait effrayer les proies de la meute de Vivants de sorte à ce qu'ils se réfugient sur notre territoire, ils seraient affaiblis et nous plus fort.»
« C’est une bonne idée que tu as eue. »

Elle regardait Akuma et reprit avec un ton neutre :

«Je suis réputée pour avoir de la ressource et de l'endurance alors si tu utilises ton pouvoir sur moi, ça te fera un bon entraînement?»

Je ne pus m’empêcher d’avoir des yeux ronds comme une chouette. Jamais dans toutes mes vies je n’aurais imaginé que Baltia me demanderait une chose pareille. Elle était devenue toute ma vie, ma raison de vivre. Je voulais que personne ne la touche, ne la regarde, il n’y avait que moi qui avait ce droit. Seules mes pupilles pouvaient parcourir ces magnifiques courbes. Aucun loup n’avait le droit de toucher sa douce fourrure. Personne ne devait la blesser, et encore moins moi. Elle avait raison dans le sens où je devais aussi m’entrainer à contrôler mon pouvoir, mais je ne voulais pas le tester sur elle. Il en était hors de question. Je pris une profonde inspiration pour lui dire le fond de ma pensée.

« Je refuse, tu as beau être plus forte que moi, je refuse de te faire du mal même si tu me le demande.  Tu es trop importante pour moi, je m’en voudrais si je te mordais. »
Je ne lâchais pas le regarde Baltia, je voulais qu’elle comprenne ce que je ressentais pour elle, que mon amour envers elle était plus fort que tout. Je devais trouver autre chose pour m’entraîner, comme du gibier, mais pas ma femelle.

« Tu peux mordre les proies que Baltia fais venir ici et les renvoyer chez les vivants, s’ils les mangent, ils perdront leurs pouvoirs durant un temps limité.
- C’est possible Eliumi ?
- Bien sûr, on est identiques, je sais de quoi je parle. Le gibier aura le poison dans son organisme et quand les vivants le mangerons leur pouvoir sera temporairement suspendu. »

Ce petit chaton sans cervelle avait peut-être trouvé une solution pour nous débarrasser de ces vivants, et par conséquent de cette louve qui nous avait « menacés ».  C’était un plan assez risqué tout de même, il fallait bien calculer notre coup. Si on arrivait trop tôt on risquait de se faire tuer, surtout avec cette louve et si l’on arrivait trop tard on risquait aussi de mourir. Baltia avait l’air songeuse, je l’observais, attendant une réponse.
© Codage par Zagan.



Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Dim 26 Fév - 15:18


Entraînement
Mon idée lui plaisait. Un air satisfait s'afficha sur mon visage et je lançais un regard narquois à Akuma. Moi aussi je pouvais avoir de bonnes idées! Il ne restait plus qu'à s'entraîner. J'étais motivée, comme d'habitude tant que cela servait mon intérêt. Narghar répondit à ma seconde idée et ce fut au tour d'Akuma de se moquer de moi.
« Je refuse, tu as beau être plus forte que moi, je refuse de te faire du mal même si tu me le demandes. Tu es trop importante pour moi, je m’en voudrais si je te mordais. »
Je restais fière parce qu'au moins ses paroles étaient touchantes. Une vraie bataille s'était ouverte entre la kitsune et moi. Elle m'avait cherché en se moquant, ce qu'elle continuait à faire. Ses babines frémissaient et je lui lançais un grognement réprobateur. Cesse de te moquer!
«Soit. Alors on peut trouver un autre membre de la meute? Ou alors on va chercher de nouveaux arrivants dans ce monde? Mais réellement cette fois.»
Je faisais référence à notre rencontre où nous avions prévu d'aller tuer les nouveaux arrivants. Sauf que notre conversation avait un peu dévié nos buts respectifs. Je n'entendais pas les pensées des deux créatures mais je savais qu'elles communiquaient mentalement. J'observais Narghar, toujours aussi désintéressée d'Eliumi, en attendant sa réponse.
Je me perdis dans mes pensées, en observant le dessin de ses muscles et en me disant que battre l'ancien Arufa n'avait pas dû être très difficile pour lui. Son pouvoir me semblait tellement inutile que je ne m'en souvenais même plus. La raison pour laquelle il était devenu Arufa me semblait évidente mais je me rendis compte que je ne connaissais rien de ses vies d'avant. Tu as raison, il faut connaître son mâle avant de se lancer dans des projets familiaux. Ricana mentalement la renarde. Tu es vraiment obsédée par cette idée! Qu'est-ce que tu cherches à me faire passer comme message?! Vous ne vous montrez pas en public. Tu es Arufa depuis quelques jours déjà, tu ne peux pas continuer à attendre ainsi. Si vous n'apparaissez pas comme deux Arufa solidaires, la meute va penser que vous êtes des proies faciles. Il serait temps que vous montriez à la meute une image forte. Que vous vous affichiez en tant qu'amoureux ou simplement en tant qu'alliés, des alliés de confiance l'un pour l'autre, cela fera suffisamment d'effet pour obtenir le respect de la plupart. Ici, les règles sont modifiées. Chez les vivants, un combat pour la place d'Arufa ne peut être refusé sous peine de perdre le respect de la meute et impose un en un contre un uniquement. Ici, si Narghar est amené dans ce genre de duel et que tu réduis son ennemi en cendre, vous ne perdrez pas le respect de la meute, vous serez juste encore plus craint. Tu insinues que moi ou Narghar devons combattre? Non j'insinue que vous devez vous montrer unis face à la meute pour éviter les désagréments. Je réfléchis, je ne suivais pas tout à fait la pensée d'Akuma qui portait bien trop de messages pour que je les saisisse tous en si peu d'explications. Mais je saisissais le principal message qu'elle voulait me faire passer et attendis la réponse de Narghar, que je considérais et laissais dans un coin de ma tête avant de lui exprimer de manière plus simple la pensée d'Akuma. Je voulais savoir ce qu'il en pensait et ce qu'il voulait qu'on fasse. La renarde n'avait pas tort.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Mer 1 Mar - 21:14


«Entraînement»
Avec Baltia

«Soit. Alors on peut trouver un autre membre de la meute? Ou alors on va chercher de nouveaux arrivants dans ce monde? Mais réellement cette fois.»

Elle avait encore un peu de mal à montrer ses sentiments, mais je pouvais sentir qu’elle était heureuse de savoir qu’elle avait autant d’importance à mes yeux. Plus personne ne lui fera du mal, et encore moins cette louve étrange. Je ne savais pas vraiment quoi faire, l’idée de Baltia était meilleure que celle d’Eliumi. Mais empoisonner le gibier pour piéger les vivants était la dernière chose à faire. Cela demanderait trop de précision de notre part et nos Derutas n’étaient ce qu’il y avait de mieux comme guerrier. Je soupirais en pensant aux Derutas qui n’était pas suffisamment intelligent pour penser stratégie, bien qu’ils ne le soient pas tous.

« Oui, c’est une bonne idée, attrapons un nouveau né. »

Je lui donnais un coup de museau pour lui faire comprendre que cette fois on ira vraiment et qu’on fera un carnage. Je n’avais pas encore utilisé mon pouvoir à part pour tuer celui qui m’avait tué. C’était la seule fois où j’ai du me transformer. Le gout du sang resté en permanence dans ma gueule. Je pouvais absorber leur vitalité pour me soigné. Je devais avouer que je n’avais aucun contrôle sur ma transformation, mais j’avais appris à contrôler le poison qui couler dans mes veines. Cela pouvait sembler inutile, mais Eliumi m’avait certifié que ce serait un pouvoir assez dévastateur quand je le contrôlerais parfaitement. Elle m’avait même ajouté qu’il y avait autre chose qui était plus intéressant mais qu’elle attendrait que je le découvre par moi-même avant de me le dire. J’attendais ce jour avec impatience. Je remarquais que Baltia était un peu perdu dans ses pensées.

« Baltia ? Il y a quelque chose qui te tracasse ? »

Je commençais à imaginer le pire, et faisait tout pour garder mon calme. Avoir ce genre de tracas était tout nouveau pour moi et je ne savais pas comment réagir. Cela devait sûrement se voir.
© Codage par Zagan.




Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Mer 1 Mar - 21:53


Entraînement
J'observais le loup noir un moment en hésitant. Je ne savais comment annoncer les choses. En réfléchissant par moi-même - Akuma déteignait sur moi et je commençais finalement à être plus intelligente -, je me demandais s'il était vraiment idéal de songer à cette idée maintenant. La meute n'était pas au mieux, nos Deruta laissaient à désirer, j'avais fait régner un sacré chaos au sein de la meute. Peut-être était-il temps de faire les choses autrement.
«Je voudrais qu'on réunisse toute la meute ce soir, quand on sera rentrés. Je voudrais ramener un peu d'ordre dans la meute. Actuellement, les vivants ont tout le loisir de nous écraser s'ils le souhaitent... bien qu'ils soient trop stupides pour en profiter.»
Et c'était tant mieux pour nous. Je grognais à moitié mais je réfléchissais à ce que j'allais lui dire ensuite. Les mots ne me venaient pas facilement, je voulais garder mon air fier malgré ce sujet qui m'était... déroutant.
«Akuma vient d'énoncer certains faits sur lesquels on doit réfléchir. La meute doit rapidement avoir une image de nous deux. Elle doit se demander si nous nous battons ou si nous sommes soudés. Si nous nous montrons "alliés", ils auront plus confiance en la sécurité de la meute et en même temps ils risqueront moins de nous attaquer... des fois que l'un d'eux veuille notre place.»
Je lui fis signe que je n'avais pas fini et continuais de chercher mes mots pour que ce soit le moins gênant possible. Pourquoi est-ce que j'envisageais tout ça maintenant? Ca ne me serait jamais venu à l'esprit avant. C'était de la faute d'Akuma! Voilà, il me fallait une coupable. Mais si elle y pensait, c'est que c'était nécessaire. Il fallait prévoir l'avenir sous toutes ses coutures à l'avance.
«On ne va pas se le cacher, Andéline et son Arufa ont créé des idiots incompétents. Si Akuma réussit à me mettre du plomb dans la tête alors on doit pouvoir faire quelque chose pour eux. Je voudrais que l'on organise tout le fonctionnement de la meute et qu'on leur annonce ce soir. Tous les jours, on choisira chaque membre de chaque patrouille, on leur annoncera les séances d'entraînement, les séances de chasses, et les autres types de séance. On choisira les mentors des louveteaux près à s'entraîner et des "professeurs" pour les séances d'entraînement générales. Du moins, si ça te va.»
Akuma arborait un air choqué. Je lui fis les gros yeux. J'avais réfléchi à ça toute seule et visiblement, personne ne s'attendait à ce que je réfléchisse intelligemment. J'en étais presque gênée mais je restais toujours aussi fière et impérieuse, plus que je ne l'aurais voulu pour me donner de la contenance pour en venir au sujet que j'évitais alors que j'étais prête à m'y lancer dans chaque parole.
«Ha, et je veux toujours être plus puissante qu'eux! Et toi aussi tu le dois!»
La renarde ricana ostensiblement et la situation m'arracha un sourire. Même moi je m'amusais de ma puérilité même si je la pensais sincèrement. Je finis par réellement me lancer dans le sujet qui me dérangeait tant.
«Bon, et comme l'a si souvent énoncé cette casse-patte, que penses-tu que, quand nous serons près, nous créions des loups parfaits. De vrais battants, intelligents... on leur donnera une éducation exemplaire!»
Elle parle de procréer. Crut bon de préciser mentalement Akuma à l'intention de tous. Ce qui lui valut une réprimande, exprimée par un grognement de ma part.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Ven 3 Mar - 19:56


«Entraînement»
Avec Baltia

Baltia expliquait le fond de sa pensée. Je l’écoutais attentivement sans l’interrompre du début à la fin. Je la fixais tendrement, tout ce qu’elle me disait me surprenait énormément. Je n’aurais jamais imaginé qu’elle prendrait son rôle d’Arufa autant au sérieux. J’avais déjà pensé à remettre un peu d’ordre dans la meute, mais rien n’était vraiment précis puisque je commençais tout juste à y penser. Avec tout ce qui était arrivé dernièrement.

Je n’avais pas pensé à l’image que nos membres avaient de nous. Il était vrai qu’on était des revenants et qu’un fou serait près à nous attaquer à n’importe quel instant pour connaitre la puissance de notre rôle. Elle n’avait pas tord à ce sujet, il fallait qu’on se montre solidaire. J’étais prêt à la défendre contre n’importe qui, même qi je savais que pour le moment ce serait plutôt elle qui me sauveraient, mais cela ne durera pas éternellement juste quelques jours le temps de maitriser en grande partie mon pouvoir.

Tu verras quand tu seras à ta pleine puissance, plus personne ne dira que ton pouvoir est inutile.

Bien que mon chaton soit extrêmement peureux, elle aussi avait un goût particulier pour la puissance. Elle aimait plus que tout l’odeur et le goût du sang, malgré qu’elle détestait tuer. Cela était très étrange.

A la fin du discours de ma femelle et vint à un sujet que j’avais déjà évoqué sur le ton de la plaisanterie, mais venant d’elle c’était plus que sérieux. Je l’observais avec de gros yeux ronds, je n’avais jamais pensé qu’elle en parlerait juste après la réorganisation de la meute.

Mon regard voulait tout dire. Je n’étais pas encore prêt psychologiquement. Jamais je ne mettais imaginé en père, encore moins en bon père. Je détestais les faible, j’avais massacré toute ma famille parce qu’ils étaient tous faible, mais sa elle ne le savait pas. Et je ne voulais pas qu’elle le sache. Que ferais-je si on avait des petits ? Bien sûr, je les aimerais, mais je savais d’avance que je ne leur ferais pas de cadeau.

Après la fin de son discours je ne savais pas quoi dire, la dernière partie était ce qui m’avait le plus bouleversé. De plus je n’autoriserais personne à toucher à ma progéniture, pas même les Beta. J’étais trop possessif et aurais trop peur de les perdre.

Le silence régna.
© Codage par Zagan.




Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Baltia
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 31/08/2016

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Brasier Eternel
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Sam 4 Mar - 17:34


Entraînement
Sans savoir que cela porterait préjudice à Narghar, je me décidais à parler à propos de l'un des conseils d'Akuma. J'avais pris son silence pour une approbation à mes projets de meute mais pour la suite, je préférais autant ne pas juger hâtivement, n'étant moi-même pas prête. Je ne savais même pas si j'étais capable d'avoir un instinct maternel - au fond de moi je l'avais mais me l'avouer m'arrachait encore trop pour me l'avouer.
Je repensais à ce que Yael avait dit à Narghar. [Estimons que l'on est après le RP avec Yael mais avant celui avec Mila.] Il était peut-être temps que l'on se connaisse réellement au lieu de faire sans cesse des projets sur la comète.
«Yael t'a dit que j'avais été Beta. En réalité, je l'ai été presque toute mon existence en tant que vivante. Je ne me souviens pas beaucoup de ma mère, elle m'a abandonné après que je fus sevrée. A vrai dire, elle m'a abandonné avec mon père, pendant que nous dormions. Il m'en a toujours voulu.»
La louve, de l'amour plein les yeux, a dit au seul louveteau de sa portée qui avait survécu, qu'elle allait chasser. C'était un rude hiver et la louve ne revint jamais. Baltia parle d'abandon mais d'après les souvenirs qu'elle a de sa mère, celle-ci a dû mourir dans le froid pour essayer de sauver sa famille. Son père était blessé à ce moment et ce n'était pas évident pour lui de chasser. Je ne la contredis pas. C'était vrai même si je refusais de l'admettre. Je ne l'affirmais pas mais ne le contestais pas non plus. Je voulais que Narghar sache la vérité même si je n'étais pas capable de l'évoquer moi-même.
«Rendu fou par les pertes qu'il avait subi par le passé, il avait trouvé ma mère. Elle le canalisait, lui permettait d'être heureux, d'être presque normal. Comme moi depuis que je t'ai trouvé... Mais depuis qu'elle est morte, il est redevenu instable.»
Le regard au sol, je me tus. Je ne voyais plus ce qui m'entourait, juste ces affreux souvenirs. Si un loup pleurait comme les humains, une dizaine de larmes seraient déjà tombées au sol mais au lieu de ça, je durcis mes traits et gardais le silence, incapable d'en dire plus. Il l'a attaqué. Il l'a presque tuée. Akuma hésita à en dire plus. Ce qui suivait cette attaque, je ne me l'étais jamais rappelée depuis ce jour. J'avais tout fait pour l'oublier et c'était en partit ce qui m'avait rendue folle après que l'on m'ait tuée. Même en ce jour, je ne me l'étais jamais pardonnée. Elle l'a tué. Ce n'était pas un acte volontaire. Elle s'est débattue, prise de panique. Elle acheva ce loup à l'âme tourmentée. Se vidant de son sang, une patte arrière cassée, elle boitilla le plus loin qu'elle put du corps. Elle avait déjà commencé à oublier. Elle finit par s'effondrer sur le chemin. On la trouva visiblement à temps car lorsqu'elle s'était évanouie, la mort était déjà proche. Mes épaules se contractaient. Je sentais le poids de mon crime sur mes épaules et ne me sentais pas capable de le porter. Je restais concentrée sur la voix d'Akuma pour m'accrocher à quelque chose et ne pas défaillir. Après un coup d'œil plein de compassion, elle poursuivit. Ils l'ont prise en tant qu'Oméga. Son choc était tel qu'elle avait réussi à volontairement perdre la mémoire. Bien sûr, ses souvenirs étaient toujours présents. Ils étaient juste trop enfouis. Personne ne l'aimait. Elle avait été sauvée mais elle était différente. Elle semblait juste complètement abrutie. Elle ne suivait que ses sentiments, étaient capable de ne plus écouter ce qu'on lui disait simplement parce qu'un papillon passait. Au début, Baltia était suffisamment jeune pour qu'on lui pardonne. Mais avec le temps, bien que ça se soit un peu arrangé et qu'elle fut plus attentive, elle restait tout de même différente au fond d'elle et ça tout le monde le sentait.
Lyrielle a fini par l'appeler. Des Revenants l'ont trouvée avant qu'elle n'atteigne la meute des Vivants. Elle leur a immédiatement fait confiance, n'ayant pas conscience de leur nature et ne m'écoutant pas. Elle voulait donner sa chance à chacun, elle cherchait sa propre rédemption sans le savoir.
Akuma me lança un regard inquiet mais je ne réagis pas. Les souvenirs affleuraient mais je les repoussais du mieux que je pouvais. Ils se sont... bien amuser avec elle. Ce n'était pas joli à voir et pas très agréable à vivre... Tant d'euphémisme pour atténuer une si grande cruauté. Elle finit par mourir de ses tortures physiques et morales. La proie devint le chasseur. Ils lui avaient appris, ils l'avaient créée, ils allaient en payer les frais. Ils sont d'ailleurs dans le cimetière. Là où elle va souvent. Elle n'ajouta rien de plus sur les raisons. Parce que certaines étaient évidentes et que d'autres ne devaient pas être énoncés. C'est à la fin de son œuvre que Baltia se souvint de ce souvenir qu'elle avait toujours refoulé. Ils lui avaient servis d'entraînement durant un long moment. Elle était arrivée dans la meute avec un pouvoir déjà bien supérieur à la plupart. Elle s'était fait respecter et même sans être au pouvoir, elle a vite mené les rênes. Décidée à ne plus se faire maltraiter. Deux mondes, deux vies trois événements de maltraitance, ça lui suffisait amplement. Elle a continué à reproduire ce qu'on lui avait infligé. Jusqu'à te trouver. La kitsune voyait mon regard, pendant une partie de son récit, je m'étais concentrée sur le visage de ma mère et j'avais retrouvé ces yeux que j'avais lorsque j'étais encore un louveteau innocent. Mais j'avais tout entendu. Elle s'empressa d'ajouter avec un regard appuyé à Narghar. Elle aura toujours cette peur d'infliger à ces louveteaux ce que son père lui a infligé à la mort de sa mère. Alors reste en vie. Je n'aurais pa toujours la force de la canaliser. Elle s'en alla entre les arbres, nous laissant seul. Visiblement, elle avait bien l'intention de nous infliger une épreuve. Soit je me laissais aller aux sentiments ravageurs qui me consumaient et l'épreuve serait pour Narghar. Soit je réussissais à m'en défaire et dans ce cas, l'épreuve était pour moi. Presque couchée, la truffe quasiment au sol, le regard vers le bas de nouveau tinté de folie, je me concentrais sur Akuma que je sentais non loin. Mais elle réussit à me priver de ma capacité à la capter. Elle ne voulait visiblement pas que je "triche". C'était peut-être bien une des plus grandes épreuves qu'elle m'infligeait.
Je me redressais malgré le poids que j'avais l'impression de sentir sur moi et me retournais pour aller observer mon reflet dans le lac. Mes souvenirs se superposaient sur mon reflet, l'image de ce que j'avais été se comparait à ce que j'étais maintenant. Le plus dur dans cette épreuve était que si je réussissais réellement à tourner la page, je ressemblerais sûrement plus à la vivante que j'aurais dû être si rien de tout cela ne s'était produit.
J'avais créé un mur de flamme autour de moi, s'arrêtant aux bords du lac. Je ne voulais blesser personne, je ne voulais pas piquer une crise de folie, je ne voulais rien entendre, rien voir de plus. J'avais décidé que cette épreuve serait pour moi. Je voulais l'épargner. Pourquoi avais-je choisi d'en parler maintenant? Je n'étais pas prête... bien sûr que si, sinon Akuma ne m'aurait jamais laissé faire ça.
Une image s'imposa à moi et je sus qu'Akuma m'aidait. Un avenir possiblement heureux. Je tapais rageusement dans le sang avec ma patte. Je n'étais pas mon père, je n'avais jamais été comme lui. Seule ma mère m'avait aimée et j'avais gâché toute cette confiance qu'elle avait pour moi. Je haïssais mon père, je haïssais ceux qui m'avaient tuée et je haïssais mon ancienne meute pour n'avoir jamais pu rien faire pour me sauver de moi-même, même si je savais qu'ils n'y pouvaient rien de toute manière, mais ils n'avaient même pas essayé!
Je n'étais pas mon père et je ne serais jamais mon père. Je ne serais jamais ma mère mais je voulais lui ressembler, faire honneur à tout ce qu'elle avait sacrifié pour moi. Je n'avais jamais pensé à mes frères et sœurs qui n'avaient pas eu la chance de vivre mais ma mère si. Elle avait fait abstraction de son chagrin pour m'apporter joie et bonne humeur... Je l'avais gâché. Le meurtre de mon père n'était que de la légitime défense. La mort de mes assassins n'était que vengeance. Bien sûr que j'aimerais toujours tuer, j'étais devenue une Revenante mais pour autant, je ne voulais plus de ce blocage intérieur. Je ne voulais plus de cette peine ni de tout ce que je gardais pour moi chaque jour.
Mes flammes s'intensifièrent et je hurlais à une lune même pas encore levée. Ca me soulagea un peu même si je ne savais pas encore réellement comment évacuer tout ce que j'avais en moi. Lorsque mes flammes retombèrent, je retournais vers Narghar et le fixa un instant dans mes yeux. Derrière lui, j'aperçus Akuma qui s'inclina légèrement. C'était à la fois un salut comme si elle me rencontrait et une félicitation. Elle me renvoya l'image qu'elle avait. Mon regard conservait cette lueur cruelle qui ne me quitterait pas en tant que Revenante mais il avait perdu toute la folie qu'il avait abrité. Il était moins voilé par la rage et quand je vis cette image je me dis que cette louve était capable de gentillesse. Ma première réaction fut de me morigéner mais le doux visage de ma mère me revint en tête et je m'arrêtais, finalement presque fière de moi.
Je me sentais libérée mais soudainement épuisée pourtant, je ne bougeais pas malgré ma folle envie d'aller fourrer ma truffe dans le pelage du magnifique loup noir qui me faisait fasse et de me laisser aller contre lui. Je cherchais dans les yeux de Narghar son opinion. J'avais honte de mon passé, j'avais honte de cet instant interminable que j'avais imposé à tout le monde. J'avais peur qu'il se sente rejeter parce que je l'avais écarté, de peur de lui infliger plus de mal. J'avais peur qu'il voit aussi cette capacité à être gentille et qu'il ne l'accepte pas. Mais plus encore, je m'attendais à ce qu'il me raconte son passé à son tour et je redoutais qu'il ne m'accorde pas assez de confiance pour le faire.



codes par shyvana




#993300 - Baltia
#336699 - Akuma

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narghar
Arufa
Arufa
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 18

Informations
Jauge de Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoir : Morsure Mortelle
Liens :

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   Sam 4 Mar - 20:41


«Entraînement»
Avec Baltia

Baltia commençait à me parlé ce dont Yael m’avait avoué. Le fait que je n’avais pas répondu par rapport à nos futurs petits n’avait pas l’air de la déranger plus que ça. J’étais soulagé, j’avais peur qu’elle le prenne mal du fait que je ne sois pas encore prêt à assumer cette responsabilité. Je n’avais rien contre le fait qu’elle ait était Oméga. Mais elle tenait à me raconter son passé. Je l’écoutais d’une oreille attentive. Je voulais qu’elle sache que je serais toujours là pour elle, dans le bonheur comme dans le malheur. Notre destin était scellé. Je l’aimais, même si je ne lui disais pas directement, je lui faisais ressentir. J’étais plus qu’heureux de l’avoir à mes côtés.

Baltia cessa de parler, elle avait le regard vide et Akuma continua à sa place jetant des regards inquiétant à la femelle et continuait à parler. Je n’aurais jamais crus qu’un passé aussi douloureux lui était arrivé, mais sans ce passé je ne l’aurais sûrement jamais rencontré. Je la voyais se bloquer sur ses douloureux souvenirs. C’était eux qui dessinaient son chemin, mais aujourd’hui j’étais là pour l’aider, à avancer et à arrêter de vivre dans le passé. On était l’avenir, elle et nos petits.

A la fin du discours de la renarde, elle partie entre les arbres. Baltia était allongé au sol, mais je pouvais sentir que cette partie qu’elle ma conté à sa façon l’avait rabaissé plus bas que terre. Elle se leva, évitant mon regard inquiet. Devant le lac, elle s’observait. Je n’avais pas bougé et ne savais pas trop quoi faire pour elle. Je me sentais tellement impuissant à cet instant. J’avais peur, peur de la perdre. Mais fasse à ses démons je ne pouvais rien faire mise à part la soutenir. Elle se débattait de toute son âme, des flammes l’entouraient m’empêchant de la rejoindre.

Sa crise passait, elle revint vers moi. Je n’avais d’yeux que pour elle et rien ne me fera changer d’avis. Comment lui exprimer ce que je ressentais pour elle ? J’étais pitoyable fasse à ces mots si simple mais qui refusait de sortir ayant peur de perdre ma fierté.

Elle ne bougeait plus. Son regard doux était revenu. Je m’avançais vers elle, c’était le moment pour moi de lui exprimer mes sentiments. Je passais mon museau dans sa fourrure. Lui donnait des coups de langue affectueux. Plus rien n’avait d’importance désormais. Je voulais qu’elle soit heureuse jusqu’à la fin de sa vie. Je voulais qu’elle sache que je serais là pour écouter ses craintes, sécher ses larmes. Elle n’était plus seule, j’étais à ses côtés. Maintenant qu’elle était calmer je devais moi aussi lui conter mon passé. Je pris une profonde inspiration et regardais Baltia dans les yeux.

« Je ne suis pas heureux de tout ce que j’ai fais dans mon monde, mais si cela était à refaire je referais les même choix. Je suis né sur une terre qui a était détruite par l’homme. Une meute faible fasse à ses mammifères sans poils. L’air et l’eau était pollué. Je faisais parti de l’élite des Deruta. Notre Arufa était faible, il refusait de tuer ceux qui piétinaient notre territoire pour prendre nos fourrures. Personne n’avait le cran de les défier à part moi. J’ai fini par haïr ma propre meute, ma famille me parlait souvent d’entre-aide, d’honneur. »

Je marquer une petites pose avant de reprendre regardant les réactions de ma femelle. Je ne savais pas comment elle prendrait ce que je m’apprêtais à lui dire mais je n’avais pas le choix, je m’étais élancé.

« J’ai fini par tous les tuer. J’étais jeune et j’avais soif de pouvoir et de sang. Je voulais montrer ma force. J’aurais pu prendre la place de dominant mais je refusais d’être le chef d’une meute comme celle-ci. J’ai était banni, vivant comme un solitaire. Je préférais cette vie à celle de Deruta fidèle comme un chien. La nourriture se faisait extrêmement rare, le peu de gibier que je trouvais m’était volé par les autres meutes. Malgré qu’ils venaient à plusieurs je défendais ma proie jusqu’à m’écrouler. Je suis mort de mes blessures et je suis arrivé ici. Un monde pur, où l’homme ne nous massacre pas, mais j’avais toujours au fond de moi cette soif qui n’a fais que croitre durant mon existence. Je ne me suis jamais vraiment intégré dans ma nouvelle meute, le rang de Deruta ne me plaisait plus. Je restais en « solitaire », faisant tout pour garder mes pulsions meurtrières cacher. »

Je ne savais pas comment tourner la suite de mon aventure, est décida de me jeter à l’eau.

« Un jour je suis allé en territoire neutre, la curiosité était plus forte. Eliumi avait essayé de m’en empêcher, mais je ne l’avais pas écouté. L’ancien Arufa était là lui aussi, et il me tua sans aucune difficulté. Mon pouvoir était complètement inutile fasse à lui, et il faisait tout pour qu’on ne combatte pas au corps à corps. Quand je me suis réveillé pour la troisième fois, j’ai voulu me venger. Cette fois c’était moi qui avais mené la danse. »

Je m’approchais d’elle frottant mon museau dans son cou et continuais.

« Puis, je t’ai rencontré. Et tu as bouleversé ma vie. Je veux vivre le futur avec toi et notre progéniture. Peut-être que je ne serais pas un bon père, mais je serais toujours là pour vous. J’ai conscience du mal que j’ai fait. Peut-être que désormais tu ne voudras plus rester prêt de moi, mais je veux que tu sache, si c’est la dernière fois qu’on se parle que je t’aimerais jusqu’à la mort. »

J’avais fini mon discours et avait peur de la réaction de Baltia fasse à mon aveu sur l’assassinat de ma famille. Je ne quittais pas son pelage, je voulais mémoriser un maximum de chose si c’était la dernière fois que je devais sentir son odeur. Pour la première fois de ma vie j’avais dévoilé mes sentiments à quelqu’un. Cela me faisait tout drôle je n’étais pas habitué à exposer mes sentiments comme ça. Mais je voulais qu’elle l’entende au moins une fois. J’étais conscient que ce que je venais de faire je ne le referais peut-être pas avant très longtemps. J’attendais patiemment ce qu’elle penserait de moi maintenant, et surtout ce qu’elle penserait de nous.
© Codage par Zagan.




Eliumi: #00ffff
Narghar: #ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Narghar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entraînement [PV : Narghar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World of Lyrielle :: RPG Terminés-
Sauter vers: